Republier
RDC

RDC: le directeur de cabinet du Premier ministre démissionne

(Photo d'illustration) Bruno Tshibala, Premier ministre de la République démocratique du Congo.
© RFI

Michel Somwe, directeur de cabinet du Premier ministre de RDC, a déposé sa démission ce jeudi 8 mars auprès de José Makila, le vice-Premier ministre en charge des Transports. Le Premier ministre Bruno Tshibala est encore en déplacement à l'extérieur du pays. Cette démission suit deux dossiers qui ont fait scandale dans les services du chef du gouvernement.

Le premier de ces deux dossiers concerne les rémunérations des membres du cabinet du Premier ministre. Ils sont, au total, un peu plus de 500. Tous se plaignent de ne pas être payés correctement et accusent le directeur du cabinet, Michel Somwe, de détourner leurs salaires. Sur les médias locaux, ce dernier prétend que le Premier ministre a engagé un personnel pléthorique : plus de 800 personnes - dont plusieurs membres de l'UDPS - pour un budget de rémunération d'un personnel estimé seulement à une centaine de personnes.

Le second dossier concerne une bagarre dans les installations de la primature. La fille du directeur de cabinet et le gendre du chef du gouvernement en sont venus aux mains pour un problème d'ordre de mission adressé au gendre de Bruno Tshibala. Ordre de mission que Michel Somwe a finalement déchiré après l'avoir signé. Pour le Premier ministre Bruno Tshibala, qui séjourne à l'étranger, son directeur de cabinet a craqué, d'où la décision de le suspendre de ses fonctions.

Mais Michel Somwe a décidé de prendre les devants. Il a présenté sa démission. Pour certains ministres du gouvernement Tshibala, la crédibilité même du chef du gouvernement est mise en cause. Michel Somwe et toutes les autres personnes impliquées dans ce scandale font l'objet d'audition dans les services des renseignement et de sécurité.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.