Tanzanie: le président Magufuli promet de réprimer d'éventuelles manifestations

Le président tanzanien John Magufuli, à Dar es Salaam, le 30 octobre 2015.
© REUTERS/Sadi Said

Des opposants tanzaniens se sont récemment élevés contre les atteintes à la liberté d'expression ciblant des parlementaires et même des artistes. Le président John Magufuli accuse ses détracteurs de vouloir organiser des manifestations dans l’espoir de déstabiliser son gouvernement et affiche un message de fermeté.

En Tanzanie, les libertés publiques continuent de reculer : un opposant a récemment été condamné à cinq ans de prison pour outrage au chef de l’État. D’autres ont eu moins de chance et sont toujours portés disparus. Des partis d’opposition et des défenseurs des droits de l’homme envisagent d’appeler les Tanzaniens à manifester.

Mais dans une allocution ce vendredi 9 mars, le président Magufuli a prévenu qu’il n'hésitera pas à employer la manière forte pour étouffer tout mouvement de protestation.

« Il y a des gens dans ce pays qui veulent provoquer une situation de crise. Ils ne veulent pas d’un processus politique en bonne et due forme. Ils veulent descendre dans la rue tous les jours. Je tiens à les mettre en garde : s’ils essaient de manifester, nous allons régler leur affaire et ils pourront toujours s’en plaindre à leurs parrains », a déclaré le président tanzanien.

Les activités politiques suspendues

Dans les faits, les activités politiques, notamment les débats, meetings et manifestations, sont suspendues jusqu’aux prochaines élections, en 2020. Tant pis si ces libertés sont, en principe, garanties par la Constitution.

L’Église catholique s’est émue, en février, de voir le président piétiner la loi suprême. Dans une lettre pastorale, les évêques reprochaient aussi au gouvernement de Dodoma d’avoir interdit ou suspendu des médias trop critiques.

L’Église dit craindre que les atteintes à l’Etat de droit ne débouchent sur « la haine et la division », qui pourraient à leur tour menacer la paix et l’unité nationale.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.