Congo-Brazzaville: de nouvelles charges contre l’opposant en prison Paulin Makaya

Paulin Makaya, le président du parti de l'opposition « Unis pour le Congo » (UPC) fait face à une nouvelle accusation.
© Getty Images/ Spaces Images

Paulin Makaya, le président du parti de l'opposition « Unis pour le Congo » (UPC) fait face à une nouvelle accusation. Alors qu'il avait purgé sa peine de deux ans le premier décembre dernier, il est toujours maintenu en détention. Une ordonnance a été déposée au cabinet de son avocat Yvon-Eric Ibouanga, le 9 mars dernier, dans laquelle le juge d'instruction signifie que la charge de « délit d'évasion » est retenue contre lui. L'affaire est renvoyée à la cour correctionnelle de Brazzaville.

Cette ordonnance est surprenante et ne repose sur aucune base légale.
Yvon-Eric Ibouanga, avocat de Paulin Makaya
13-03-2018 - Par Houda Ibrahim

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.