Terrorisme: le patron de l'Africom met en garde contre l'instabilité au Sahel

Le général Thomas D. Waldhauser, commandant de l'Africom, au Sénat le 13 mars 2018.
© General Thomas Waldhauser

Le général Thomas D. Waldhauser, le patron d'Africom, commandant du Pentagone pour l'Afrique, présentait mardi 13 mars devant la commission des forces armées du Sénat américain les grandes lignes de l'action militaire des Etats-Unis en Afrique pour l'année à venir.

« Très peu des défis auxquels l'Afrique doit faire face ne peuvent être réglés uniquement par la force », a déclaré le général Waldhauser, rappelant que 15 des 25 pays les plus fragiles dans le monde se trouvent en Afrique.

Durant l'audition, il a été beaucoup question de la sécurité dans la Corne de l'Afrique, mais aussi du Sahel qu'il redoute de voir devenir une base arrière du terrorisme international.

L'Africom soutient les efforts multinationaux dans la région ouest du Sahel et autour du bassin du lac Tchad. Nous menons des programmes d'entraînement, de conseil et d'assistance aux pays du G5 Sahel et de la force multinationale conjointe dans le but d'aider les pays de la région à contenir l'extrémisme violent et l'insécurité aux frontières. Parmi les groupes opérant dans la région, l'Etat islamique, le JNIM [Jama'a Nusrat ul-Islam wa al-Muslimin] ou d'autres. Certains ont dans l'idée de mener des actions dans la région, mais aussi en Europe et même sur notre sol. Si nous nous retrouvons avec des Etats faillis, si ces groupes s'installent dans ces Etats faillis, ils vont trouver de larges zones refuges, où ils pourront préparer des attaques contre les Etats-Unis.
Général Waldhauser sur le Sahel
13-03-2018 - Par Olivier Fourt

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.