Togo: le dialogue inter-togolais de nouveau dans l’impasse

Manifestation à l'appel de l'opposition togolaise dans les rues de Lomé, le 5 octobre 2017 (image d'illustration).
© MATTEO FRASCHINI KOFFI / AFP

Au Togo, le dialogue inter-togolais à peine repris, vendredi 23 mars, après un mois de suspension, est à nouveau dans l’impasse. Le dialogue politique entre le pouvoir et l'opposition est renvoyé à une date ultérieure. Nana Akufo-Addo, facilitateur et président du Ghana, a suspendu les discussions pour donner plus de temps aux parties pour étudier les propositions. Les négociations butent toujours sur la question de la candidature du président Gnassingbé à la présidentielle de 2020. Concernant la suspension du processus électoral en cours, le gouvernement a fait un geste vers l'opposition. 

Cette nouvelle session du dialogue aura duré à peine une journée avant de tomber de nouveau dans l'impasse.

On apprend, selon le communiqué de fin des travaux, que le gouvernement a accepté de collaborer avec la Commission électorale nationale indépendante en vue de suspendre le processus de préparation des élections, accédant ainsi à une demande incessante de la coalition des 14 partis de l’opposition.

Le facilitateur a multiplié les échanges bilatéraux avec chaque partie prenante au dialogue, suivis de plénières à l’issue desquelles, les deux parties ne sont pas parvenues à un accord.

Selon l’opposition, une nouvelle candidature de Faure Gnassingbé, en 2020, est la pomme de discorde. Visiblement, les positions sont tranchées et chaque camp reste inflexible sur ses propositions. L’impasse est donc constatée.

Selon le communiqué rendu public, chaque partie a besoin de plus de temps pour étudier de manière plus approfondie la proposition de la partie adverse, pendant que le facilitateur poursuivra les concertations bilatérales.

Nana Akufo-Addo, président du Ghana et facilitateur du dialogue est reparti aussitôt après la suspension des discussions. Aucune date n’est annoncée pour la prochaine session du dialogue.
 

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.