RDC: l'adresse du cardinal Monsengwo à la jeunesse congolaise

Le cardinal Laurent Pasinya Monsengwo au Vatican, le 19 novembre 2010.
© REUTERS/Tony Gentile

« Jeunes de Kinshasa, l'avenir du pays est entre vos mains. L'avenir du pays vous appartient ! » Dans un stade Tata Raphaël plein pour la messe des Rameaux dimanche, le cardinal-archevêque de Kinshasa a interpellé la conscience de la jeunesse sur sa participation à la marche du pays.

« Certes, vous avez le droit de reprocher aux aînés et aux  hommes politiques d'avoir sacrifié votre génération, vous avez raison de reprocher aux politiciens et à la classe dirigeante de notre pays d'avoir échoué », a dit le cardinal Monsengwo Laurent Pasinya, s'adressant aux jeunes de Kinshasa.

« Qu'entendez-vous faire pour redresser la barre ? » Sans attendre la réponse, le cardinal-archevêque a poursuivi : « le pays a besoin des jeunes dans les secteurs de la vie politique, économique, sociale et culturelle, religieuse. Il ne faut pas attendre les jeunes cadres universitaires qui ont préféré l'Europe ou l'Amérique, attendant de venir cueillir les fruits des peines et des sacrifices, des risques et de la sueur des autres. »

Le prélat a alors invité les jeunes restés au pays à avoir des fortes convictions personnelles, à mettre la main à la charrue, à la machette et à la houe pour que le Congo ne soit plus dans cette situation de misère. Et l'Eglise est prête à les y aider, a conclu Laurent Monsengwo Pasinya.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.