Republier
RDC ONU

Deux arrestations dans l'affaire des experts de l'ONU tués en RDC

Les experts de l'ONU Zaida Catalan (photo de 2009) et Michael Sharp ont été assassinés dans le Kasaï, en mars 2017.
© BERTIL ERICSON, TIMO MUELLER / TT News Agency / AFP

Deux nouvelles arrestations dans l'assassinat de deux experts de l'ONU au Kasaï Central. C'est ce qu'annoncent les autorités locales. Il s'agit d'un policier, Tshibamba Mutombo, et d'un présumé chef milicien, Vincent Manga.

Plus d'un an après l'assassinat de Michael Sharp et de Zaida Catalan, les hommes auraient été arrêtés par les renseignements militaires congolais près de Bunkonde, non loin du lieu où les deux corps avaient été retrouvés. Manix Kabuanga, le vice-gouverneur de la province, est allé s'enquérir de la situation, il raconte à RFI ce qu'il a vu.

Tshibamba Mutombo est une élément de la police nationale congolaise de Bunkonde. Il jouait un rôle double, il allait en brousse pour former les miliciens de M. Vincent Manga. C'était un des traîtres...

Manix Kabuanga, vice-gouverneur de la province du Kasaï Central
27-03-2018 - Par Sonia Rolley

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.