RDC: ouverture d'une information judiciaire contre Moïse Katumbi

L'opposant congolais en exil Moïse Katumbi, lors du lancement de son mouvement politique «Rassemblement pour le changement», le 12 mars 2018 à Johannesburg.
© MUJAHID SAFODIEN / AFP

En République démocratique du Congo, le procureur général de la République a annoncé avoir ouvert une information judiciaire pour « faux et usage de faux » en rapport avec la nationalité de Moïse Katumbi. Plusieurs membres du pouvoir affirment que l’opposant en exil, qui vient de créer un parti en vue de la présidentielle, est inéligible. Une affaire qui fait débat à Kinshasa.

Le procureur général de la République a repris à son compte des documents publiés par le magazine Jeune Afrique. Flory Kabange Numbi s’interroge : « comment un individu, se sachant de nationalité italienne, pourrait se présenter devant nos bureaux pour avoir le passeport, la carte d’électeur ? ». Pour le haut magistrat, Moïse Katumbi s’est prévalu « d’actes faux et de faux documents » alors qu’il était gouverneur.

Depuis la présentation de la plateforme électorale de Moïse Katumbi, des médias proches du pouvoir accusent l’opposant de détenir plusieurs nationalités et le jugent inéligible.

Mais pour les proches de l’ancien gouverneur, il s’agit d’une nouvelle cabale du camp de la Majorité présidentielle contre leur leader. Dans une déclaration écrite, l’ensemble des chefs traditionnels du Haut-Katanga apporte son soutien à Moïse Katumbi et s’indigne des critiques et des menaces qu’il a à subir depuis qu’il a annoncé son intention de se présenter à la prochaine présidentielle.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.