Republier
RDC ONU

La Monusco quittera-t-elle la RDC d’ici 2020 comme le souhaitent les autorités?

Des casques bleus indiens de la Monusco, photographiés en 2013 dans le Nord-Kivu.
© REUTERS/Kenny Katombe/File Photo

La Monusco est-elle prête à quitter la RDC d'ici 2020 comme le lui demandent les autorités congolaises ? Mardi, le ministre congolais des Affaires étrangères a été très clair. Pour lui, le nouveau mandat de la Monusco, voté il y a quelques jours, doit être le dernier ou l'avant-dernier. Il donne deux ans aux Nations unies pour se retirer du pays. Et ce, alors que le nouveau mandat prévoit au contraire un possible renforcement de la Monusco en cas de crise électorale. Pour la porte-parole de la Monusco, Florence Marchal, partir est l'objectif à terme, dit-elle, mais elle ne se prononce pas sur le délai.

Nous ne sommes pas étonnés puisque par essence une mission de maintien de la paix n’est pas amenée à rester.
Florence Marchal, porte-parole de la Monusco
05-04-2018 - Par Florence Morice

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.