Republier
Togo

Deux leaders du front citoyen Togo Debout interpellés

Vue de Lomé, capitale du Togo.
© Creative commons Flickr CC BY-NC 2.0 Joshua Turner/Climate Centr

Le front citoyen Togo Debout, un rassemblement de plusieurs associations de la société civile devait animer ce samedi après-midi une réunion publique pour dénoncer la lenteur qui caractérise le dialogue. Peu avant l’heure du rassemblement, les premiers responsables arrivés sur les lieux ont été embarqués par les forces de l’ordre.

Le professeur David Dosseh, premier porte-parole du front citoyen Togo Debout est à peine arrivé au niveau du collège du Plateau, lieu de la manifestation, habillé en polo noir à l’effigie du front, que la police et la gendarmerie débarquées sur les lieux plus tôt l’ont interpellé.

Pendant que les forces de l’ordre l’embarquaient, arriva Antoine Gbandou, secrétaire général de la Fédération des travailleurs de bois et de la construction lui aussi en polo comme son camarade. Très vite, il est aussitôt embarqué. Selon les responsables du front citoyen, les deux étaient dépêchés sur les lieux pour informer la population que la manifestation était interdite.

Pour l’heure, on ne sait où les deux leaders ont été conduits. La veille de la manifestation, le président de la délégation spéciale de la ville de Lomé a fait parvenir aux organisateurs un arrêté interdisant le rassemblement. Le front citoyen en conférence de presse ce samedi a vigoureusement condamné l’interpellation de ses leaders.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.