Côte d’Ivoire: le «oui…mais» des jeunes partisans de Bédié à la fusion PDCI-RDR

Le président ivoirien Alassane Ouattara (G) au côté de son allié, l'ancien chef de l'Etat, Henri Konan Bédié, le 27 octobre 2015.
© AFP/SIA KAMBOU

En Côte d'Ivoire, après le communiqué commun des présidents Ouattara et Bedié mardi 10 avril réaffirmant leur volonté commune de parvenir à un parti unifié de la majorité présidentielle, les réactions officielles sont bien faibles. Du côté de la jeunesse du PDCI, le parti d'Henri Konan Bédié, si on a toujours la volonté de fonder ce parti unifié -le RHDP-, en revanche ses militants veulent, avant sa création, la désignation d'un candidat issu des rangs PDCI pour la présidentielle de 2020.

Notre combat, c’est de contribuer au retour au pouvoir du président Bédié en 2020

La jeunesse PDCI croit au destin présidentiel de Bédié
12-04-2018

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.