Djibouti: port de Doraleh, DP World met en garde la concurrence

Grues et containers sont prêts à l'emploi sur les quais du port de Doraleh à Djibouti. Ici, le 5 mai 2017.
© CARL DE SOUZA / AFP

Pas de résolution en vue dans le conflit entre l'opérateur portuaire de Dubaï, DP World, et le gouvernement djiboutien. Le 22 février, le pays a rompu unilatéralement son contrat avec le géant émirati. Depuis, Djibouti a repris le contrôle de son terminal au nom de l'intérêt national et promet d'en faire un hub du trafic régional. DP World, qui ne reconnaît pas cette décision, met en garde la concurrence.

Dans un communiqué publié en début de semaine, DP World rappelle être le  détenteur légitime des droits de propriété et d'exploitation du port de Doraleh et promet d'utiliser tous les moyens légaux disponibles contre toute entreprise qui envisagerait de construire ou d'exploiter une infrastructure portuaire à Djibouti.

Réaction aux ambitions du pays pour ce port majeur d'Afrique de l'Est ou peuvent transiter jusqu'à 1,5 million de conteneurs chaque année, depuis l'éviction de DP World, l'armateur singapourien PIL a signé un contrat de prise en charge de 300 000 conteneurs par an, tandis que des négociations sont engagées avec la société française CMA/CGM.

La réponse de Djibouti ne s'est pas fait attendre : « L'Etat djiboutien s'oppose fermement aux menaces et contre-vérités diffusées par DP World », peut-on lire dans un communiqué. La résiliation du contrat de concession est légale, assure le gouvernement, qui regrette le mépris de la société émirati pour les intérêts de la nation djiboutienne. L'affaire est loin d'être terminée. DP World est toujours détenteur de 33% des parts du terminal à conteneur et a porté l'affaire devant la Cour Internationale d'Arbitrage de Londres.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.