L'Ouganda va accueillir 500 migrants érythréens et soudanais venus d'Israël

Des migrants africains sortent de la prison de Saharonim, dans le désert de Néguev, le 4 avril 2018.
© REUTERS/Amir Cohe

Le secrétaire d'État ougandais en charge des Réfugiés, Musa Ecweru, s'est dit fier d'accueillir ces migrants en situation irrégulière et sur le point d'être expulsés par l'Etat hébreu. Il dément toute contrepartie financière de la part de Tel-Aviv. Cet accord est cependant loin de régler la question des migrants qu'Israël considère comme illégaux.

Avec notre correspondant à Jérusalem,  Michel Paul

En Israël, on ne fait pas de commentaire à ce stade sur cet accord qui arrive à point nommé pour les autorités israéliennes et qui leur permettra d'éviter la libération de plusieurs milliers de migrants retenus dans le camp de détention de Saharonim, dans le sud d'Israël. La Cour suprême israélienne avait donné jusqu'à dimanche au gouvernement pour trouver une solution à leur cas.

Le représentant du gouvernement avait affirmé en début de semaine aux juges qu'un émissaire avait été envoyé en Ouganda afin d'évaluer la capacité du pays à accueillir certains des 38 000 migrants africains qu'Israël veut expulser.

La question, indique-t-on, sera probablement évoquée lors de la prochaine réunion du gouvernement israélien dimanche matin. En attendant, les commentateurs soulignent qu'il ne s'agit que d'une solution infime au problème des demandeurs d'asile.

Au début du mois, le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahu avait assuré qu'un accord avec l'ONU allait permettre de transférer 16 000 migrants concernés vers des pays occidentaux et que les autres seraient intégrés en Israël. Mais quelques heures plus tard, il avait fait volte-face et l'accord avait été annulé.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.