Republier
Gabon

Gabon: les autorités désignent les membres du Centre des élections

Libreville, le 27 août 2016. Opération de vote. (Image d'illustration)
© MARCO LONGARI / AFP

Au Gabon, c’est peut-être un pas vers l'organisation des prochaines élections législatives reportées à plusieurs reprises. Alors que des blocages ont été constatés dans la désignation des membres qui vont composer le futur Centre gabonais des élections (CGE), le ministre de l'Intérieur a publié quasiment à la surprise générale la liste des membres retenus pour mettre en place le centre des élections.

Les éternelles querelles au sein de l'opposition ont retardé la mise en place du Centre gabonais des élections. Ce centre, qui est chargé d'organiser les élections politiques dans le pays, doit être composé à parité, soit cinq membres de la majorité et cinq de l'opposition.

Le camp du pouvoir a su accorder ses violons, mais pas l'opposition, comme le rappelle le ministre de l'Intérieur, Lambert Noël Matha : « Quatre listes estampillées opposition sont parvenues à mon cabinet. J’ai donc jugé utile de saisir à nouveau ces partis politiques pour qu’il me propose une liste unique, consensuelle et définitive. Les nombreuses discussions entamées ont connu ces derniers jours d’importantes avancées ».

Contacté par RFI, le porte-parole de la coalition des 41 partis de l'opposition, David Mbadinga, qui se prévaut être majoritaire a annoncé une réunion urgente ce mardi à la mi-journée pour examiner la liste publiée par le ministre de l'Intérieur. Le ministre a annoncé que les délégués de l'opposition et de la majorité commencent leur boulot dès ce mardi. Ils doivent vite élire le président du Centre des élections.

« C'est à lui que vous devez demander la date exacte des prochaines élections législatives », a dit le ministre Matha à des journalistes qui lui ont demandé si le scrutin prévu ce 28 avril aura lieu.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.