Zimbabwe: l’économie au cœur de la première cérémonie d’indépendance sans Mugabe

Emmerson Mnangagwa, président du Zimbabwe.
© REUTERS/Luc Gnago

Le Zimbabwe a fêté ses 38 ans d’indépendance mercredi 18 avril. Pour la première fois, cet anniversaire s’est déroulé sans l’ex-président Robert Mugabe, forcé de démissionner en novembre dernier sous la pression de l’armée. C’est donc son successeur, Emmerson Mnangagwa, qui a tenu un discours, largement consacré à l’économie, lors d’une cérémonie dans le stade d'Harare.

Devant plusieurs milliers de personnes le président Emmerson Mnangagwa a ouvert les célébrations de l’anniversaire de l’indépendance du Zimbabwe, allumant la flamme d’indépendance dans le stade d’Harare.

Au cours de cette cérémonie, le chef de l’Etat a appelé les Zimbabwéens à être patients. « Nous devons moderniser notre économie », a-t-il lancé à la foule. « Travaillons dur, ensemble nous pouvons surmonter les difficultés », veut croire le nouveau dirigeant du pays. Il a d’ailleurs promis de réformer les lois afin d’ouvrir l’économie aux investisseurs étrangers.

Des licenciements en réponse à la grogne sociale

Le nouveau gouvernement est sous pression pour relancer l’économie et améliorer les conditions de vie de la population. Car, après quelques mois d’accalmie, le mécontentement a refait son apparition.

Cette semaine plusieurs milliers d’infirmières du secteur public se sont mises en grève pour réclamer de meilleurs salaires. Des protestations auxquelles le gouvernement a répondu par des renvois massifs.

Signe qu’à quelques mois des élections présidentielles, le gouvernement ne tolèrera aucune crise sociale.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.