Republier
RDC

RDC: l'axe routier Kasindi-Beni dans le Nord-Kivu frappé par une attaque

La région de Beni est régulièrement la cible d'attaques et de tueries (image d'illustration).
© KUDRA MALIRO / AFP

L'axe routier Kasindi-Beni a été à nouveau la cible d'une attaque des ADF dans la nuit de vendredi à samedi. Trois camions ont été attaqués. Le bilan est de cinq morts et de plusieurs disparus, selon le maire de Beni. Les autorités locales assurent que les FARDC ont mené une contre-attaque en représailles.

Conséquence de cette attaque des rebelles ADF, l'axe routier - véritable poumon économique de province du Nord-Kivu - est resté fermé à toute circulation ce samedi 21 avril. Les camions via Kasindi viennent de l'Ouganda, de la Tanzanie et du Kenya pour se rendre à Beni et Butembo.

Les habitants de Beni, de leur côté, craignent une prochaine attaque sur la ville, régulièrement sous la menace des ADF. Une situation préoccupante et qui interroge : Beni est-elle infiltrée par des éléments ADF ou bien le mouvement jouit-t-il de complicités dans certains quartiers ?

Le maire de Beni, Masumbuko Bwanakawa, assure que « non », elle n’est pas « infiltrée », mais qu'en revanche, certaines périphéries de la ville sont problématiques. « La ville de Béni compte quatre communes avec 30 quartiers. Il y a certains quartiers périphériques dans deux communes qui nous posent des problèmes sérieux. »

Mais Masumbuko Bwanakawa affirme par ailleurs que « les forces armées, et à leur côté le contingent de la Monusco, font de leur mieux pour que ce phénomène arrive à être contenu ». Le maire s’inquiète néanmoins de l’aspect régional de la menace que représentent les ADF. « C’est un problème transnational, parce que les ADF sont constitués de mosaïques de nationalités, explique-t-il. Et demain et après-demain, ce sont les Grands Lacs qui peuvent être en train de s’embraser. »

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.