Republier
Bénin Tourisme

Le Bénin lance le visa électronique pour attirer les touristes

Un hôtel de Porga, dans la région d'Atakora, au Bénin.
© Getty Images/Rocco Fasano

Après l'exemption de visa pour les Africains en 2016, le lancement du visa touristique de dix jours en mars, le Bénin lance le visa électronique ou e-visa. C'était dimanche au ministère des Affaires étrangères à Cotonou, en présence du chef de la diplomatie et des ministres de l'Intérieur, du Tourisme et de l'Economie numérique. C'est un moyen supplémentaire pour attirer les investisseurs et les touristes. Car le gouvernement de Patrice Talon veut faire du tourisme un vecteur de développement.

Simplifier les démarches, réduire les délais. C'est ce que devrait permettre le visa électronique, demandé et payé en ligne sur www.evisa.gouv.bj. Si les autorités acceptent la demande, le document est envoyé par mail, ça peut être en moins de 48h. « Tout ceci répond à une logique : celle d'ouvrir les portes de notre pays, de révéler notre pays, de faire en sorte que notre pays soit ouvert à toutes les sortes d'initiatives d'échanges, d'investissements qui pourraient booster, accélerer notre développement économique », explique Aurélien Agbenonci, le ministre des Affaires étrangères.

Pour les acteurs de ce secteur touristiques présents au lancement, c'est une grande avancée. Avoir le visa béninois pouvait être compliqué. Témoignage de Dine Bouraïma, hôtelier à Cotonou : « Tous les jours, les hôtels du Bénin perdent des clients à cause du visa. A côté de nous, il y a le Nigeria. Il y a beaucoup d'étrangers au Niger qui souhaitent arriver au Bénin. Des fois, arrivé au Bénin, il faut repartir chez toi avant de pouvoir prendre le visa. tout cela est levé, donc cela va forcément accroître le nombre de touristes. Venez au Bénin, on vous attend impatiemment. »

Le visa coûte de 50 à 100 euros selon le type et la durée. Dix euros de plus s'il est demandé depuis une représentation diplomatique.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.