RDC: une marche du mouvement citoyen Lucha dispersée par la police à Beni

Une marche du mouvement citoyen de la Lucha a été violemment dispersée par la police le 25 avril 2018 à Beni. (Image d'illustration)
© ©RFI/Sonia Rolley

A Beni dans l'est de la RDC, une marche organisée par le mouvement citoyen Lucha a été dispersée de façon musclée par la police ce mercredi 25 avril au matin. Bilan : quatre blessés par des tirs de gaz lacrymogènes à bout portant et 42 personnes arrêtées selon la Lucha. La marche demandait la fin de l'« insécurité dans la ville de Beni », avec comme point de départ le quartier où a eu lieu le dernier massacre il y a 10 jours. Juvin Kombi, responsable de la Lucha à Beni, s'étonne que le meeting du premier parti d'oppoisiton, l'UDPS, ait pu être autorisé mardi 24 avril à Kinshasa et celui d'aujourd'hui interdit.

Curieusement, cette manifestation a été étouffée par la police et l'a réprimée vraiment farouchement avec des gaz lacrymogènes.

Juvin Kombi, responsable de la Lucha à Beni
25-04-2018 - Par Léa-Lisa Westerhoff

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.