Rwanda: deux avocats disparaissent en l'espace de deux mois

Vue générale de la ville de Kigali, la capitale du Rwanda (image d'illustration).
© RFI/Stéphanie Aglietti

Au Rwanda, deux disparitions d'avocats se sont produites en moins de deux mois. Le premier, maître Jean-Claude Muhikira, a disparu au mois de mars. Selon des proches, il vient d'être retrouvé. Le second, maître Donat Mutunzi, a disparu début avril. Sa mort a été annoncée lundi 23 avril par la police rwandaise dans la presse. Officiellement, maître Donat Mutunzi se serait suicidé dans sa cellule de détention, dans la station de police de Ndera. Mais cette version ne convainc pas. Laurent Munyandilikirwa, coordinateur de l'Observatoire des droits de l'homme au Rwanda, en exil à Paris, met en avant les contradictions de cette affaire et s'inquiète du silence des autorités rwandaises.

Deux avocats disparaissent en même temps et on ne dit rien. Il y a un grand problème dans la haute administration du pays !
Laurent Munyandilikirwa, coordinateur de l'Observatoire des droits de l'homme au Rwanda
25-04-2018 - Par Clémentine Pawlotsky

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.