Tanzanie: manifestations contre une loi répressive sur les médias

Rue d'Arusha, en Tanzanie (photo d'illustration).
© Wikimedia

Des manifestations ont eu lieu jeudi 26 avril dans les grandes villes de Tanzanie à savoir Dodoma, Dar-es-Salam, Arusha, Stone Town et Mwanza. Les manifestants entendaient dénoncer une loi sur les médias qui porte atteinte à la liberté d’expression, et les multiples violations des droits de l’homme  perpétrées par le régime de Magufuli.

Maxence Melo, cofondateur  du blog JamiiForums, un des forums d’information les plus importants d’Afrique de l’Est, explique les dérives de la nouvelle loi anti-blogueurs : « Le gouvernement tanzanien a instauré une loi visant à contrôler l'espace web. Les blogueurs et les gestionnaires de forums sont désormais obligés de collecter les informations relatives aux internautes et les partager avec les autorités. On nous force à collecter les données utilisateurs et à filtrer les informations ou contenus fournis. Ce sont les gestionnaires qui sont désormais responsables de leurs publications et non les internautes.

La loi introduit aussi une nouvelle obligation : il faudra désormais payer plus de 900 dollars pour obtenir une licence de blog. Tenir un blog n'est donc plus gratuit. Aussi, pour être blogueur il faudra désormais avoir un diplôme de journaliste. Or, la majorité des blogueurs ne sont pas journalistes. Enfin, si  le gestionnaire d'un blog ne protège pas sa page avec un mot de passe, il encourt une peine de prison d'un an minimum, d'une amende de 2 000 dollars minimum, ou les deux. Désormais les internautes verront le web comme un espace  où ils courent le risque d'être criminalisés. »

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.