Tchad: la force multinationale entend bien sécuriser les îles du lac

Vue du lac Tchad prise le 16 juillet 2016 dans la région de Bol, chef-lieu de la région du Lac.
© SIA KAMBOU / AFP

La région du lac Tchad devenue zone militaire depuis trois ans peine à retrouver son rythme d'antan malgré la réduction des capacités militaires des islamistes de Boko Haram qui y ont semé l'insécurité. Après avoir réduit les capacités militaires des islamistes sur le sol du Cameroun, du Nigeria, du Niger et du Tchad, la force multinationale conjointe entend rendre accessible les centaines d'îles du Lac Tchad.

Après avoir remporté plusieurs batailles au sol, la force multinationale mixte chargée de la lutte contre Boko Haram a décidé de s’attaquer aux îles du lac Tchad, devenues des repères pour les islamistes.

L’opération Amni Fakat (« Sécurité seulement » en haoussa) se fixe comme objectif de rendre leur quiétude aux îles du lac Tchad. « L'accès aux îles est la priorité de l'opération Amni Fakat. Nous espérons que très bientôt nous serons en mesure de vous informer que l'accès à ces zones est désormais possible », explique le major général Lucky Irabor, commandant de la force multinationale.

Pour les ONG intervenant au lac Tchad, l’accès aux îles est un enjeu important. Depuis le début de la crise, les populations qui n’ont pas pu quitter les îles restent exposées aux maladies contagieuses, notamment la poliomyélite, à la malnutrition, et surtout à la propagande islamiste. Des défis qui restent à relever pour pouvoir combattre à la racine, la menace terroriste.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.