Republier
Mali

Mali: après la mort de douze touaregs, la nécessité d'une enquête

La ville de Ménaka, dans le nord du Mali.
© Wikimedia Commons / Animali

Beaucoup de questions se posent après la mort de douze civils touaregs, dont des personnes âgées et des enfants, tués jeudi 26 avril dans la région de Menaka. La zone connait un regain de violences depuis plus d'un an. Mi-avril, la Minusma évoquait des allégations d'exécutions sommaires qui se seraient produites au début du mois dans cette même zone. La Minusma a indiqué a RFI dimanche 29 avril avoir « commencé à récolter des informations sur ces incidents [de jeudi, ndlr] ex-situ et interviewé une série d’acteurs y compris les membres des familles de victimes]. Pour Andrew Lebovich, chercheur associé au Conseil européen des relations internationales, seule une enquête peut permettre de tirer au clair des révélations contradictoires, car pour l'heure, les dénonciations fusent de toute part.

Il faut vraiment faire attention, il faut une enquête indépendante pour établir la vérité

Andrew Lebovich
30-04-2018 - Par Julie Vandal

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.