Republier
RDC

RDC: des militants de La Lucha arrêtés à Goma

Un membre de La Lucha distribue des tracts pour soutenir la cause du mouvement citoyen, le 24 avril 2015, à Goma.
© FEDERICO SCOPPA / AFP

En République démocratique du Congo, le mouvement citoyen La Lucha a désormais six ans. A l’occasion de cet anniversaire La Lucha avait prévu une série d'actions dans plusieurs villes du pays, notamment pour dénoncer l'insécurité et les massacres commis dans différentes provinces du pays. Une dizaine de militants ont été arrêtés.

A Goma, les activistes prodémocratie avaient choisi d'exposer des messages et les visages de victimes de massacres à Beni, qui subit des tueries en série depuis 2014. Mais la police est intervenue.

« Nous sommes en train de célébrer notre anniversaire et à l’occasion, nous avons jugé optimal d’organiser un deuil en mémoire des victimes des massacres de Beni, confirme Isaac Muhambya, un militant de la Lucha à Goma. Et nous étions en train de disposer des photos et les messages pour pleurer avec les familles sinistrées et les victimes ».

Ils seraient au moins 31 militants à avoir été arrêtés, dont Fred Bauma, Rebecca Kavugho ou encore Ghislain Muhiwa. Alors qu'officiellement le gouvernement a annoncé avoir rétabli le droit de manifester sur tout le territoire national, c'est la troisième fois depuis la tenue d'un meeting de l'UDPS à Kinshasa que des manifestations des mouvements citoyens sont réprimées.

« Nous n’étions pas en train de bloquer la circulation. Nous étions en face de la poste, ajoute Isaac Muhambya qui estime qu’aujourd’hui rien ne garantit que le droit de manifester est réel. Ce sont des affirmations gratuites parce que de facto, on ne sait pas ce qu’il y a dans les textes. Et ça, c’est une preuve notoire que cela n’est pas respecté ».

La ministre des droits de l'homme, qui avait annoncé le rétablissement du droit de réunion et de manifestation, n'était pas en mesure de répondre aux questions de RFI. Elle promet de s'exprimer demain, mercredi.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.