Republier

Tchad: attaque de Boko Haram sur une île du lac Tchad

Sur les berges du lac Tchad, côté tchadien. (Photo d'illustration)
© © RFI/Sayouba Traoré

Au Tchad, les islamistes de Boko Haram ont attaqué, dans la nuit de samedi à ce dimanche 6 mai, un poste avancé de l'armée tchadienne sur une île du lac Tchad. Un premier bilan fait état de six morts et trois blessés.

C’est sur un poste avancé de l’île de Gabalami, non loin de Kangalam, vers la rive sud du lac Tchad que l’attaque a eu lieu. Les assaillants sont arrivés à bord de pirogues motorisées et ont attaqué, par surprise, le petit village de pêcheurs.

Sur le front avancé, un militaire et deux paramilitaires tombent. Trois autres civils sont aussi fauchés par les balles des assaillants qui se sont repliés sous les feux nourris de la contre-offensive des soldats tchadiens. Trois personnes ont été blessées.

Depuis ce dimanche matin, une vaste opération de ratissage est en cours dans cette partie du lac, près de la frontière du Cameroun.

C’est le deuxième accrochage, en dix jours, entre les islamistes et l’armée tchadienne. La dernière a eu lieu sur l’île Tchoukou Hadje où les éléments de Boko Haram tentaient de se regrouper, fin mars.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.