Republier
Mauritanie Mali

Mauritanie: énergie et terrorisme au menu de la visite du Premier ministre malien

Soumeylou Boubèye Maïga, le Premier ministre malien, le 29 décembre 2017.
© HABIBOU KOUYATE / AFP

La Mauritanie va fournir de l'énergie électrique au Mali pour résorber son déficit. C'est l'engament pris au terme d'une visite du Premier ministre malien à Nouakchott. Reçu par le président mauritanien, Soumeylou Boubèye Maïga a également évoqué avec les autorités mauritaniennes les défis sécuritaires dans la région.

A l'issue de sa visite, le Premier ministre malien est revenu sur les attaques de ces derniers jours. Pour Soumeylou Boubèye Maïga, elles sont dues aux pressions exercées sur les jihadistes par la force française Barkhane et l'armée malienne : « Nous allons continuer à exercer cette pression de manière à isoler totalement les groupes les plus radicaux des populations ».

Au cours de cette visite, le chef du gouvernement malien était accompagné de plusieurs hauts gradés de l'armée. Des réunions ont eu lieu toute la journée avec l'état-major mauritanien.

En matière de lutte contre le terrorisme, Nouakchott réaffirme son soutien à Bamako, comme le rappelle le Premier ministre mauritanien, Yahya Ould Hademine : « C’est ce que nous faisons tous les jours en nous attaquant ensemble aux différents défis auxquels nous faisons face dans tous les domaines et notamment dans la lutte contre le terrorisme, le crime organisé, la circulation des personnes et des biens ».

La visite avait aussi, un volet commercial. La Mauritanie s'engage à fournir au Mali 50 mégawatts d'électricité pour résorber son déficit en énergie.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.