Republier
Cameroun

Crise au Cameroun anglophone: un général de l’armée limogé

Un soldat camerounais à Buea, ville du Cameroun anglophone (illustration).
© ALEXIS HUGUET / AFP

Au Cameroun, le général Donatien Nouma Melingui, chargé des opérations militaires dans le sud-ouest anglophone, quitte ses fonctions. Il a été remplacé, par décret présidentiel, et rappelé au ministère de la Défense. Ce remplacement intervient alors que les attaques de groupes armés séparatistes se multiplient et que les forces de sécurité camerounaises sont régulièrement accusées d'exactions. Le général en question avait d'ailleurs reconnu dans la presse, la semaine dernière, que l'armée camerounaise avait bien brûlé des maisons dans les régions à majorité anglophone, en précisant « Nous ne brûlons que les maisons où l'on découvre des armes ».

Il était quasiment impossible pour quoi que ce soit de nier les exactions.
Raoul Sumo, chercheur au Centre des études stratégiques et des innovations à Yaoundé
09-05-2018 - Par Anne Cantener

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.