Republier
Niger Religion

Niger: avec le début du ramadan, les prix fluctuent sur les marchés de Niamey

Sur un marché de Niamey (photo d'illustration).
© Ute Grabowsky/Photothek via Getty

Au Niger, le ramadan a débuté ce mercredi 16 mai. Sur tous les marchés de la capitale les prix flambent rendant les préparatifs difficiles pour les moins nantis ; le gouvernement appelle les commercants à la solidarité musulmane en n'augmentant pas les prix des produits de première nécessité.

Sur les marchés de Niamey, les étals sont fournis: citron, gingembre, menthe, bissap, pommes de terre, viandes...  Mais certains clients se plaignent des prix. 

le prix du kilogramme de pommes de terre est passé de 500 FCFA à 700 FCFA en 24 heures ce qui fait dire à cette cliente que tout est cher : "Je lance un appel au gouvernement" pour que les prix baissent "s'il y en a qui ont les moyens, d'autres ne les ont pas !"
Niger: sur les marchés de Niamey, les prix des produits de première nécessité ont grimpé en raison du ramadan (reportage)
17-05-2018 - Par Moussa Kaka

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.