Republier
Mali

Présidentielle malienne: l'Adema divisée en au moins trois camps

Vue du palais présidentiel à Bamako.
© SEBASTIEN RIEUSSEC / AFP

Des caciques de l'Alliance pour la démocratie au Mali (Adéma, membre de la majorité présidentielle ) ont fait adopter samedi (en évitant de soumettre la décision au vote), l'option « soutien négocié » du parti dès le premier tour au président malien IBK qui a sa propre formation politique. Cette décision a fait éclater la crise qui couvait au sein de l'Adéma.

Nous avons une direction du parti qui s'est vendue au président candidat IBK

Des militants de base présents sur les lieux manifestent également leur colère
20-05-2018 - Par Serge Daniel

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.