[Reportage] Sénégal: «Y'en a marre» lance la «télé de la rue»

Capture d'écran de la page Facebook de NTS TV, la «télé de la rue», lancée par le mouvement «Y'en a marre». https://www.facebook.com/NtsTvTeleMbedmi/
© Capture d'écran / Facebook

Au Sénégal, le mouvement citoyen « Y'en a marre » vient de lancer une chaine de télévision en ligne. Une chaine qui se veut indépendante et bien évidemment citoyenne pour contrecarrer la toute-puissance de médias, qu’ils soient d’Etat ou privés. Une chaine qui compte peser et jouer un rôle d’ici à l’élection présidentielle prévue en février 2019.

C’est avec trois bouts de ficelles, beaucoup d’idées et surtout de l’énergie à haute dose que les « Y'en a marre » ont lancé leur télé, une chaine par le peuple et pour le peuple, explique Aliou Sané.

« C'est une télé participative, c'est du journalisme citoyen, on donne la possibilité aux citoyens de nous envoyer leurs vidéos, détaille ce militant. Hier par exemple, un reportage qu'on a fait sur le manque d'eau à Bargny, à côté de Dakar, où depuis 17 jours les populations n'ont pas d'eau. »

Dénoncer les abus, la corruption, voilà les objectifs affichés par « Y'en a marre ». Alors que les médias d’Etat sont critiqués pour leur allégeance au pouvoir, les médias privés pour leur propagande électorale, la télévision créée par le mouvement citoyen veut essayer d’aider, de faire entendre les journalistes « dignes de ce nom », défend Fadel Barro :

« Cette télé c'est une possibilité de faire du journalisme au sens brut du terme. Ça veut dire donner de l'info et assumer l'info qu'on donne. Non pas s'inscrire dans le camp d'untel ou d'untel autre, mais donner de l'information. Ici il n'y a pas de censure. La seule chose qui est interdite dans cette télé c'est d'interdire. »

Reportages, mini-série pédagogique... « Télé Mbed Mi », « la chaine de la rue » des « Y'en a marre » est donc pour le moment visible sur les réseaux sociaux.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.