Au Zimbabwe, Robert Mugabe viendra-t-il s'expliquer devant le Parlement?

L'ancien président zimbabwéen Robert Mugabe, ici le 3 octobre 2017.
© Phill Magakoe / AFP

Au Zimbabwe, le comité parlementaire en charge des Mines et de l’Energie souhaite entendre l’ex-président Mugabe sur plus de 15 milliards de dollars de revenus de diamants qui auraient disparu. La semaine dernière, l'ancien chef d'Etat a snobé un nouveau rendez-vous. Les parlementaires ont déjà entendu plusieurs anciens ministres, chefs de la police et hauts responsables de l’administration et ont décidé de donner à l’ex-chef d’Etat une dernière chance. Il doit désormais se présenter le 11 juin. Après quoi il sera convoqué.

S’il devait y avoir une enquête parlementaire indépendante, les conséquences pour le gouvernement pourraient être sérieuses.
Gideon Chitanga, chercheur
04-06-2018 - Par Alexandra Brangeon

 

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.