En tournée africaine, Jean-Yves Le Drian commence par Brazzaville

Le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian effectue une tournée de deux jours de tournée en Afrique, les 7 et 8 juin 2018.
© Ludovic MARIN / AFP

Le ministre français des Affaires étrangères se rend ce jeudi 7 juin après-midi à Ndjamena pour rencontrer le président Idriss Déby. Vendredi, il sera à Addis-Abeba pour s’entretenir avec Déméké Mekonnen, le vice-Premier ministre éthiopien et avec Moussa Faki Mahamat, le président de la Commission de l’Union africaine. Mais auparavant, Jean-Yves le Drian fait étape ce jeudi à Brazzaville, où il échangera avec le président congolais Denis Sassou-Nguesso. Un déplacement inattendu alors que jusque-là les deux pays entretenaient des relations compliquées.

Jean-Yves Le Drian se rend-il à Brazzaville pour tenter d'apaiser les relations entre les deux pays ? Depuis un an et l’arrivée d’Emmanuel Macron à l’Elysée, la France a gardé ses distances avec Denis Sassou-Nguesso. Or, le Congo est un acteur régional très actif sur plusieurs dossiers sensibles. Plusieurs dossiers qui intéressent directement Paris. Le président congolais dirige le Comité de haut niveau de l’Union africaine sur la Libye. C’est dans ce cadre qu’il a participé la semaine dernière à la conférence internationale organisée à l'Elysée. Sa voix est aussi très écoutée sur la Centrafrique où la situation sécuritaire sur place ne cesse d’inquiéter Paris. Un sujet que devraient longuement évoquer Jean-Yves Le Drian et Denis Sassou-Nguesso.

Cette visite du patron de la diplomatie française intervient dans un contexte particulier. Ces derniers jours, trois anciens proches du président congolais, dont l'ex-candidat à la présidentielle Jean-Marie Michel Mokoko, ont été condamnés à des peines de prison. Or Paris pressait Brazzaville de régler ses différents dossiers judiciaires. L’ensemble de ces procédures n’est toutefois pas encore achevé. Un autre candidat à la présidentielle de 2016, André Okombi Salissa, attend de connaître la date de sa comparution. Quant à l’opposant Paulin Makaya, son second procès débute ce jeudi. La venue de Jean-Yves Le Drian ce jeudi à Brazzaville n’est peut-être pas totalement le fruit du hasard.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.