A Ndjamena, Le Drian évoque la situation en RCA et la présence russe

Le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, le 29 avril 2018 au Caire.
© REUTERS/Mohamed Abd El Ghany

Après Brazzaville puis Ndjamena hier, le chef de la diplomatie française continue sur Addis Abeba où il parlera sécurité. En conférence de presse à Ndjamena, Jean-Yves Le Drian a évoqué les grandes crises qui secouent l'Afrique.

La Centrafrique, la Libye et Boko Haram sont les sujets qui ont été abordés à Brazzaville et Ndjamena à l'occasion de la tournée africaine du ministre Le Drian. Sur la Libye, le Tchad soutient les efforts de la France en vue d'un retour à l'ordre constitutionnel.

« Le Tchad appuie les efforts visant à organiser des élections en Libye en vue effectivement de mettre en place une autorité légitime. Le Tchad est intéressé plus que tout autre parce que dans le sud-libyen, il y a une zone de non droit et cela constitue une menace sérieuse pour l'ensemble des pays voisins, notamment le Tchad », a dit Chérif Mahamat Zene, ministre des Affaires étrangères tchadien.

Sur Boko Haram, le chef de la diplomatie française salue les efforts de la force multinationale, mais Jean-Yves Le Drian n'apprécie pas en revanche l'évolution de la situation en RCA, surtout avec l'arrivée d'une mission militaire russe. « J'ai évoqué cette question avec le ministre Lavrov lorsque je l'ai vu après Saint-Pétersbourg. Nous sommes tout à fait déterminés à ce que les engagements constitutionnels, électoraux et militaires qui ont présidé à l'arrivée du président Touadéra puissent être respectés sans l'ingérence d'acteurs étrangers. »

Ce vendredi, il s'entretiendra avec le président tchadien Idriss Déby dans son village. Avant de continuer sur Addis Abeba pour des discussions de haut niveau à la commission de l'Union africaine.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.