Nigeria: décès du reggaeman Ras Kimono

Vue de Lagos au Nigeria (image d'illustration).
© Wikimedia

C'était l'un des « reggaemen » les plus populaires du Nigeria. A 60 ans, Ras Kimono est mort de maladie, dimanche 10 juin, quelques jours avant de s'envoler vers les Etats-Unis. Pour de nombreux Nigérians c'est l'un des chanteurs le plus engagés de sa génération. Un sujet de Pablo Menguy.

Avec ses imposantes dreadlocks et ses critiques à l'égard du pouvoir, le reggaeman s'était fait une place à part sur la scène musicale nigériane.
Mort du chanteur nigérian Ras Kimono
13-06-2018 - Par RFI

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.