Congo-B: le Pool a besoin de matériel pour redémarrer l'activité agropastorale

Un panneau à l'entrée de Kinkala, dans le Pool. (Image d'illustration)
© Laudes Martial Mbon / AFP

Des humanitaires ont relancé lundi 18 juin la distribution de vivres aux populations du Pool grâce à un financement apporté par l'Union européenne. Les premiers bénéficiaires de cette assistance, les populations de Mbandza Ndounga, qui vivent dans le dénuement, affirment qu'ils ont besoin que de cette aide mais aussi, et surtout, de matériel pour reprendre leurs propres activités agropastorales, afin de s'autonomiser.

La route carrossable qui relie Brazzaville à Mbandza Ndounga est totalement défoncée ; jalonnée par de dangereux ravins. Sur cette route, il est difficile de rouler même très faible allure.

A Mbandza Ndounga, district de 7 000 habitants, des humanitaires ont distribué lundi 18 juin quelques tonnes de vivres. Les bénéficiaires qui dépendent essentiellement de l'aide depuis la fin des hostilités dans le Pool veulent désormais avoir des outils nécessaires pour relancer leurs propres activités agropastorales.

C'est ce que le sous-préfet Symphorien Banimba appelle le relèvement. « Ce que les populations demandent maintenant, c'est le relèvement pour leur permettre de redémarrer une vie normale et de se prendre elles-mêmes en charge comme les autres populations du Congo. Ces populations refusent la dépendance pérenne qui risque d'entrainer l'accoutumance », dit le sous-préfet.

L'abri, l'eau potable et l'électricité posent encore problème. « Ceux qui sont partis n'ont plus rien trouvé en rentrant ; des maisons, des plantations et même l'élevage détruits. Il n'y avait plus rien ; même pas une poule. Maintenant, ce peuple qui est revenu se refait avec rien », décrit un habitant sous couvert d'anonymat.  A cause de la crise sécuritaire le Pool a quasiment perdu son statut de grenier du Congo, relève un curé.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.