Republier
Mali

Mali: coup d’envoi de la distribution des cartes d’électeurs biométriques

Dans un hangar à Bamako, un employé contrôle, le 5 juin, les colis contenant les cartes biométriques en provenance de France.
© Michele CATTANI / AFP

Au Mali débute ce mercredi 20 juin la distribution des cartes d'électeurs biométriques pour la présidentielle du 29 juillet. Il y en a près de 8,5 millions. Imprimées en France, arrivées au Mali au début du mois, elles ont été acheminées dans les préfectures du pays.

C'est dans les bureaux de vote que les Maliens doivent venir récupérer leurs cartes d'électeurs. Il s'agit en général des groupes scolaires des communes. Chaque électeur doit présenter un document d'identité : passeport, permis de conduire ou carte Nina, afin de retirer le fameux sésame.

La distribution des cartes est assurée par une commission mixte, composée de représentants du gouvernement et des partis politiques d'opposition.

La grande inconnue reste la question de la sécurité dans le nord et dans le centre du pays. Le ministère de l'Administration assure que chaque préfecture du territoire a reçu ses cartes d'électeurs. Des sources nous ont pourtant informés de l'attaque d'un convoi de cartes, dans le nord du pays, la semaine dernière. D'autres encore, dans le centre, au pays dogon, nous affirment attendre toujours l'arrivée des documents biométriques.

Enfin, mardi soir, certaines préfectures attendaient encore la liste des électeurs, document indispensable à la distribution des cartes.

Il reste près de six semaines avant le scrutin présidentiel. Les électeurs ont jusqu'au 29 juillet, pour retirer leurs cartes. Mais le ministère de l'Administration les incite vivement à venir les récupérer au plus tôt.

Les détails avec Bahamane Maïga, secrétaire général du ministre de l'Administration territoriale
20-06-2018 - Par Gaëlle Laleix

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.