France: un réseau de trafic de 4x4 vers la Guinée et le Mali démantelé

Un 4x4 de luxe Range Rover dans les rues d'Abidjan en 2013. (Image d'illustration)
© SIA KAMBOU / AFP

Ils étaient spécialisés dans le vol de 4x4 : neuf jeunes ont été interpellés mardi dernier 19 juin à Évry, dans le département de l'Essonne (France) pour avoir volé au moins 68 Range Rover qu'ils exportaient ensuite vers Bamako et Conakry.

La plupart sont jeunes, de 18 à 22 ans. Tous français, une majorité d'origine malienne, ils sévissaient dans le département de l'Essonne depuis des mois. L'enquête pour démanteler le réseau a débuté en janvier dernier. Il aura donc fallu six mois d'investigation.

Depuis le début de l'année, « ces petits voyous sont suivis, ça ne leur prenait pas plus d'une minute pour voler un 4x4. Ils avaient, dit une source policière contactée, trouvé la technique électronique pour vaincre les alarmes et les trackers. »

L'enquête a mené les policiers dans le département de l'Essonne, notamment le parking de l'aéroport d'Orly, jusqu'au Havre et Anvers, deux grands ports où les Range Rover de luxe étaient placés dans des containers, deux ou trois véhicules par container, direction Conakry et Bamako.

Un juge d'instruction va délivrer une commission rogatoire internationale. Les polices françaises, maliennes et guinéennes devraient être amenées à collaborer pour démonter le ou les réseaux des pays d'export. « C'est compliqué, confie cette source policière, moins avec Bamako que Conakry, mais ça reste très compliqué. » Depuis 2015, cinq réseaux de trafiquants spécialisés dans l'exportation de 4x4 vers le Sahel ont été démantelés.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.