Mali: une liste provisoire de 17 candidats pour la présidentielle

Un des candidats est le chef de l’Etat malien sortant, Ibrahim Boubacar Keïta. Mais cinq de ses anciens ministres sont également en liste.
© AFP Photo / Michele CATTANI

La Cour constitutionnelle du Mali a proclamé le samedi 30 juin la liste provisoire des candidats à l'élection du président de la République. Dix-sept personnes, retenues pour le moment, participeront au scrutin du 29 juillet prochain.

Sur trente dossiers de candidatures déposés, dix-sept ont été validés pour le moment par la Cour constitutionnelle. Parmi les candidats déjà retenus, une seule femme, Djénéba Ndiaye. C’est une femme d’affaires. Son slogan : « Votez pour une femme. Les hommes ont échoué. »

Un des candidats est le chef de l’Etat malien sortant, Ibrahim Boubacar Keïta. Cinq de ses anciens ministres sont également en liste. D’abord contre lui, comme Mamadou Diarra, ancien ministre de l’Economie, Mohamed Ali Bathily, ancien ministre de la Justice, ou encore l’ex-général Moussa Sinko Coulibaly. Autre candidat, Modibo Sidibé, ancien Premier ministre. C’est la deuxième fois qu’il participe à une élection présidentielle.

Le chef de file de l’opposition malienne, Soumaïla Cissé, a également décroché le quitus de la Cour constitutionnelle. Il sera donc dans la course le 29 juillet prochain, date du 1er tour du scrutin. La liste des candidats pourrait être revue à la hausse le 4 juillet ; c'est la date de la proclamation de la liste définitive des candidats à l‘élection présidentielle par la Cour constitutionnelle.

Entretemps, les candidats recalés, essentiellement pour dossier incomplet, peuvent introduire un recours. Choguel Maïga et maître Mountaga Tall se sont par exemple déjà engagés à le faire.

A voir: la liste des dix-sept publiée par la Cour constitutionnelle malienne

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.