Republier
Bénin

Hausse des tarifs au péage au Bénin: la colère des automobilistes

Une rue du centre de Cotonou, la capitale béninoise (photo d'illustration).
© RFI/Aurore Lartigue

Prendre la route coûte plus cher depuis hier 1er juillet au Bénin. Les tarifs au péage ont augmenté du simple au double. Une hausse qui a surpris plusieurs automobilistes dimanche matin. Ils ont beaucoup râlé.

Dès les premières heures du dimanche 1er juillet, la hausse était effective partout. Les tarifs ont doublé, on est passé de 200 francs à 400 francs sur l’axe Cotonou-Lomé par poste et de 150 à 300 francs sur la route Cotonou-Porto-Novo.

Routiers, taxis, privés l’ont constaté. Les agents des sociétés de péage sont là, et dès qu’ils annoncent les nouveaux prix, ça discute de longues minutes.

Il y a ceux qui se résignent, paient et continuent leur route. Et puis il y a ceux qui protestent. Témoignages recueillis à deux postes de péage : « Sans nous avertir, je rentre du village et on me demande de payer 400 francs CFA. Nous sommes dans quel pays ? Ça ne va pas. » « Je suis choqué. On a été surpris. Je l’ai appris tard dans la nuit. Il faut connaître le niveau moyen du Béninois. On n’était pas préparé à ça. On est obligé de subir ça. »

Ce même dimanche et pendant quelques heures, des routiers en colère ont empêché le trafic à Diho et à Kpédékpo au centre du pays. Au ministère des Infrastructures on indique que les tarifs n’ont pas bougé depuis 2008 et que la hausse a été décidée de façon concertée.

S’il fallait rattraper la totalité de ses années de gel, dit un spécialiste, la hausse aurait pu être plus importante.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.