Republier
Mali

Mali: dix-sept morts perdus dans le désert

Vue aérienne de la ville de Tombouctou au Mali.
© (Photo : Alida Jay Boye. Timbuktu Manuscripts Project. Université d'Oslo)

Au Mali, dix-sept personnes dont des femmes et des enfants ont été retrouvées mortes dans un véhicule de transport en commun, à 60 km d'Araouane, au nord de Tombouctou. Le conducteur du bus s’est égaré entre l’Algérie et Tombouctou, perdu en plein désert. Aucun des voyageurs n'a survécu, selon les autorités locales.

Le véhicule a quitté l'Algérie le 21 juin dernier avec à son bord quatre enfants, six femmes et sept hommes dont le chauffeur. Ils devaient arriver à Tombouctou, après deux jours sur la route, selon le maire adjoint de la ville de Diré, au Mali, qui a pu recueillir des informations sur place.

Les passagers étaient tous Maliens. La plupart étaient résidants en Algérie et revenaient dans la région pour rendre visite à leur famille. D'autres, comme cette mère et ses deux enfants, étaient allés en Algérie quelques jours pour se faire soigner. D'autres, enfin, avaient tenté d'immigrer mais étaient de retour chez eux.

Après presque deux semaines sans nouvelle des voyageurs, des proches des victimes organisent des recherches depuis l'Algérie. Ils retrouvent finalement le bus en plein désert, à 130 km de Tombouctou.

Selon les autorités, le conducteur s'est vraisemblablement égaré dans le désert. Un fort vent de sable soufflait à ce moment-là.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.