Madagascar: les députés du TIM suspendent leurs rassemblements place du 13 Mai

Les partisans et les députés de l'opposition crient des slogans lors d'un rassemblement fin avril sur la place du 13-Mai. (photo d'illustration)
© AFP/Rijasolo

Depuis deux mois et demi, les députés de l'opposition se rassemblaient quotidiennement sur la place du 13-Mai au cœur de la capitale, Antananarivo. Ce week-end, les députés du TIM, parti de l'ancien président Marc Ravalomanana ont annoncé aux manifestants qu'ils suspendaient leur venue.

La contestation place du 13-Mai s'était essoufflée depuis quelques semaines. Et ce notamment après le départ des députés du Mapar, parti de l'ancien président de la Transition Andry Rajoelina lors la formation du gouvernement de consensus le mois dernier.

C'est maintenant au tour des députés du TIM, parti de l'ancien chef de l'État Marc Ravalomanana de quitter cette place emblématique de la contestation. « Nous sommes proches de la ligne de départ pour l'élection présidentielle donc nous sentons le besoin de nous préparer », indique le député Mamy Rabenirina. « Nous prévoyons de nous rendre dans nos circonscriptions pour rencontrer la population », précise-t-il.

La lutte continue, mais elle a changé de forme, soulignent les députés. « Nous avons invité les manifestants à soutenir les syndicats, mais s'ils ont besoin de nous, nous viendrons », poursuit Mamy Rabenirina.

Une décision que salue le Premier ministre malgache, Christian Ntsay. « Je remercie tous ceux et celles qui ont contribué à mettre fin aux manifestations politiques. J'apprécie votre sens de la responsabilité », a-t-il indiqué sur son compte Twitter ce dimanche. « En route pour la paix et l'apaisement ! » a-t-il conclu.

Un apaisement relatif puisque les manifestations et les grèves des syndicats se poursuivent. Les enseignants, les douaniers ou encore les fonctionnaires du ministère des postes maintiennent leurs mouvements.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.