Présidentielle au Mali: Djénéba Ndiaye, seule femme candidate, en meeting à Bamako

Kante Djénéba Ndiaye est la seule femme en lice pour le présidentielle au Mali du 29 juillet 2018.
© Kante Djénéba Ndiaye

La campagne électorale pour la présidentielle du 29 juillet se poursuit au Mali. Ce lundi, la seule femme candidate, Kante Djénéba Ndiaye, a rencontré plusieurs centaines de femmes au centre-ville de Bamako.

Le bolide annonce l’arrivée de la candidate avec sa musique préférée. Le public est féminin et il est clair que c’est d’abord la cause des femmes que l’on défend : « On la soutient parce qu'elle travaille pour le Mali et les femmes » ; « On est là pour Djénéba Ndiaye, elle est là pour aider les femmes. Nous on ne veut que Djebou, on ne veut pas d’IBK. »

La vedette du jour prend le micro dans un magnifique boubou traditionnel, elle tente de casser la baraque en décochant quelques flèches.

« Ici, on n’a donné de l’argent à personne, on n’a donné de l’essence à personne. Les femmes sont décidées, les jeunes sont révoltés, ils veulent une mama, je suis la seule mama ! Je suis la seule mama ! Que les papas laissent les mamas prendre », lance Kante Djénéba Ndiaye.

Femme d’affaires de 55 ans mais aussi seule femme en lice, Kante Djénéba Ndiaye veut avant tout défendre les droits de la femme. Elle veut rapidement se rendre, dit-elle, à Kidal aux mains des ex-rebelles. Avec pour objectif de rencontrer ses sœurs maliennes pour faire la paix là où les hommes ont du mal à réussir.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.