Republier
Libye ONU

Libye: Ghassan Salamé appelle l'ONU à lutter contre l'économie de prédation

Ghassan Salamé à Tripoli, ici le 5 août 2017.
© REUTERS/Hani Amara

Les Nations unies espèrent l'organisation d'élections présidentielle et législatives en Libye le 10 décembre 2018. Dans ce pays toujours plongé dans le chaos, sept ans après l'intervention occidentale qui a conduit à la chute de Mouammar Kadhafi, la corruption a atteint un comble et les ressources de l'Etat sont pillées. Ceux qui bénéficient actuellement des fractures et des divisions seront tentés de résister, a prévenu Ghassan Salamé, l'envoyé spécial des Nations unies en Libye, dans son rapport mensuel devant le Conseil de sécurité. Pour lui, l'enjeu de la redistribution des revenus des ressources pétrolières est vital pour le pays.

« Les évènements du croissant pétrolier ont mis en lumière les questions sous-jacentes qui affectent le pays et que j'ai exposées au Conseil à plusieurs reprises, a-t-il déclaré, à savoir les frustrations envers la distribution de la richesse ainsi que les pillages endémiques des ressources du pays. Si l'on ne s'attelle pas d'urgence à ces problèmes -je le crains fort- les accords conclus pour reprendre la production de pétrole ne tiendront pas. Il sera difficile de faire progresser le processus politique. La mission redoublera d'efforts pour préconiser des réformes économiques, car la stabilité et l'unité du pays sont en jeu. »

Et Ghassan Salamé de poursuivre : « S'il y a un côté positif suite à ses évènements, c'est que les autorités libyennes reconnaissent à présent qu'elles doivent agir pour protéger les richesses du pays. La demande à l'ONU du gouvernement d'Union nationale, en vue d'un contrôle de la Banque centrale officielle à Tripoli et de la banque parallèle à l'est est une première mesure louable, visant à garantir la transparence des finances libyennes. »

« Je vous encourage à mettre au jour ces méthodes et à en finir avec l'économie de prédation. Pour cela, a-t-il conclu, la Libye a besoin de notre soutien. »

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.