Nigeria: lancement d'une compagnie aérienne nationale avant fin 2018

L'aéroport international Nnamdi Azikiwe d'Abuja avant les travaux (photo d'archives).
© STEFAN HEUNIS / AFP

Nigeria Air, c’est le nom de la compagnie aérienne nationale que le pays le plus peuplé d’Afrique va lancer d’ici la fin de l’année. Le ministre nigérian de l'Aviation, Hadi Sirika, a fait cette annonce mercredi 18 juillet lors d'une conférence de presse au Salon international de l'aéronautique de Farnborough en Angleterre. Une compagnie qui sera créée sur la base d’un partenariat public-privé.

Nigeria Air sera entièrement dirigée par le secteur privé, l’expérience de Nigeria Airways, la dernière compagnie nationale, ayant été amère. Criblée de dettes, elle avait déposé le bilan en 2003. Quinze ans après, l’Etat fédéral compte détenir seulement 5% du capital de la nouvelle compagnie. Mais si Nigeria Air compte décoller en décembre prochain, les délais sont très courts.

Le gouvernement nigérian est encore à la recherche d'un partenaire stratégique qui puisse investir, diriger et développer la compagnie. Il est en négociation avec les constructeurs aéronautiques, notamment Airbus et Boeing, pour l'acquisition des premiers avions et il a déjà esquissé un plan de dessertes : 81 destinations intérieures, africaines et intercontinentales. Pour le trafic intérieur, Nigeria Air pourra puiser dans le potentiel des classes moyennes du pays, mais le futur transporteur aérien national devra faire face à la concurrence de huit principales compagnies locales.

L’année dernière, elles ont transporté sur les lignes intérieures plus de 7,6 millions de passagers, dont la plupart sont des Nigérians, la première économie d’Afrique ayant un secteur touristique très peu développé, contrairement à l’Afrique du Sud, au Kenya, à l’Egypte ou encore au Maroc.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.