Une ONG porte en justice une affaire d'abandon de migrants au large de la Libye

Des membres de Proactiva Open Arms portent Josepha, la femme secourue par l'ONG mardi 17 juillet, lors de leur débarquement au port de Palma de Majorque, en Espagne, le 21 juillet 2018.
© REUTERS/Juan Medina

Samedi 21 juillet, des navires de l’organisation non gouvernementale Proactiva open arms ont pu ramener en Espagne une migrante miraculée et deux cadavres, celui d'un petit garçon et d'une autre femme. L'ONG espagnole a décidé de porter plainte pour non-assistance à personne en danger et homicide involontaire.

« Nous sommes indignés. Les difficultés que nous avons eues pour sauver une seule vie sont incroyables » a dénoncé ce samedi en conférence de presse Oscar Camps, le directeur de l'ONG Proactiva Open arms.

Plus tôt dans la matinée, deux navires de l'ONG ont accosté à Palma de Majorque, un port des Baléares. Seule Josepha, une Camerounaise de 40 ans, débarque sur l'île. Ses compagnons d'infortune ont péri en mer.

Dans la foulée, l'ONG a porté plainte au tribunal de Palma, d'abord à l'encontre du capitaine du Triades, un cargo battant pavillon panaméen qui a averti les garde-côtes libyens de la présence des trois naufragés, mais ne les a pas secourus.

Ensuite, contre le capitaine du patrouilleur libyen, qui a secouru dans la nuit de lundi à mardi, dans cette même zone, 165 migrants, mais a laissé à l'abandon les trois infortunés. Leur embarcation présentait des coups de couteau, un sabotage manifeste. Enfin l'ONG accuse également les garde-côtes italiens. Bien silencieux sur ce qui advient à 90 miles seulement de leurs côtes.

En mars, le navire d’Open arms avait été maintenu sous séquestre pendant près d'un mois, au large de la Sicile, accusé d'aider à l'immigration clandestine.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.