En RDC, Gemena attend Jean-Pierre Bemba qui reporte son déplacement

Les partisans de Jean-Pierre Bemba réunis à Gemena, RDC, le 30 juillet 2018.
© Junior D. KANNAH / AFP

Récemment libéré de la CPI, le Congolais Jean-Pierre Bemba n’atterrira pas à Gemena, son fief, ce mardi. L’avion à bord duquel il doit voyager n’a pas encore reçu l’autorisation d’atterrir directement dans cette ville de la province du Sud-Ubangi en venant de Bruxelles. Le chef du Mouvement pour la libération du Congo devrait donc se rendre directement à Kinshasa, ce mercredi 1er août.

Ils étaient plusieurs centaines à se regrouper ce lundi devant le siège provincial du MLC à Gemena. Chantant et dansant, ces militants étaient là pour suivre les dernières indications sur l’arrivée de Jean-Pierre Bemba prévu initialement ce mercredi.

Sido Penze, président fédéral du MLC au Sud-Ubangi, ne se décourage pas : « Même s’il n’arrive pas le samedi, après un mois, nous serons toujours là pour sensibiliser et attendre notre président. L’essentiel pour nous est que le président n’est plus dans la prison. Le président est sorti, il est libre. L’essentiel pour nous, c’est ça ! ».

A l’annonce de ce report, les militants étaient déçus, mais pas abattus, à l’image de Bienvenu Nganzio : « On est foncièrement déçus là. Toute la ville a été mobilisée pour pouvoir réserver un accueil digne du rang de notre sénateur Jean-Pierre Bemba. Mais qu’à cela ne tienne. On n’est pas découragés. On est plus que jamais déterminés. Et nous savons qu’un jour la voie de la vérité finira par triompher sur la raison ».

Un sentiment partagé par Jean-Hubert Kabamba : « Il a fait dix ans en prison. On ne faisait que l’attendre. Et maintenant, ici, on lui demande deux jours, trois-quatre… Nous allons toujours le soutenir, nous serons derrière lui et nous attendons ».

Dans les rues de Gemena, les drapeaux du MLC flottent déjà. Plusieurs délégations sont venues des villes et avoisinantes pour, disent-elles, ne pas manquer le retour de l’ancien vice-président.


■ A Kinshasa, le MLC prépare la journée du 1er août

Jean-Pierre Bemba doit arriver finalement par Kinshasa. Le MLC l'a annoncé ce lundi. Retour dans la capitale toujours prévu ce mercredi. Le MLC n'a pas obtenu l'autorisation d'effectuer un vol direct Bruxelles-Gemena, car il ne s'agit pas d'un aéroport international. Ce lundi, s'est également tenue une réunion convoquée par le gouverneur de Kinshasa André Kimbuta, avec le MLC et le comité de sécurité de la ville, pour préparer le dispositif pour l’arrivée de Jean-Pierre Bemba. A l'issue de la rencontre, Eve Bazaïba, la secrétaire générale du parti s'est dite satisfaite et rassurée.

Nous avons demandé que la police joue son rôle de la sécurité des personnes et des biens.
Eve Bazaïba, secrétaire générale du parti s'est dite satisfaite et rassurée
31-07-2018 - Par Florence Morice

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.