Republier
RCA

RCA: trois journalistes russes retrouvés morts dans le centre du pays

(Photo d'illustration) Des légionnaires français de la force Sangaris patrouillent à Sibut, au nord de Bangui, le 25 septembre 2015.
© EDOUARD DROPSY / AFP

En Centrafrique, trois journalistes russes ont été tués à environ 200 km au nord de Bangui. L’identité des victimes a été confirmée ce mardi 31 juillet au soir par le ministère russe des Affaires étrangères dans un communiqué. Les hommes ont été tués dans des circonstances qui restent incertaines.

Le porte-parole de la Minusca a déclaré que trois corps d’hommes blancs ont été découverts ainsi qu’une voiture abandonnée criblée de balles à 33 km au nord de la ville de Sibut. Sur place, le maire affirme que l’attaque a été menée lundi soir par un groupe armé non identifié. Les conditions exactes sont encore inconnues.

Les corps avaient déjà été rapatriés mardi soir à Bangui. Le ministre centrafricain de la Communication Ange Maxime Kazagui reste lui très prudent sur l’identité des victimes. Il assure qu’une enquête est en cours avec la collaboration de la direction générale de la police, l’ambassade de Russie ainsi que la police des Nations unies.

La presse russophone s’est emparée du sujet très tôt. Elle dit avoir eu accès aux photos des dépouilles et affirme avoir identifié les trois journalistes russes venus réaliser selon elle un documentaire sur la société militaire privée russe Wagner.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.