Procès Makaya au Congo-Brazzaville: le verdict renvoyé au 16 septembre

(Photo d'illustration) Le tribunal de Brazzaville.
© GUY-GERVAIS KITINA / AFP

Jugé depuis juin dernier « pour complicité d'évasion de prisonniers » à la prison centrale de Brazzaville fin 2016, l'opposant Paulin Makaya n'a pas été fixé sur son sort ce jeudi 2 août. La cour a renvoyé le verdict au 16 septembre, provoquant le désarroi de la défense.

Le 19 juillet dernier, avant les plaidoiries de la défense et de la partie civile, le procureur avait requis un an d'emprisonnement ferme contre Paulin Makaya. La cour avait fixé la date du 2 août pour vider son délibéré. Mais jeudi elle a prorogé l'affaire au 16 septembre, date marquant la fin des vacances judiciaires qui commencent le 6 août.

Cette décision n'est pas appréciée par Me Yvon Eric Ibouanga de la défense qui juge ce renvoi trop lointain. « C'est une surprise désagréable. Le tribunal a prorogé son délibéré sans motiver ; étant précisé que ce même tribunal avait dit qu'on devait aller vite parce qu'il s'agit des questions de liberté », a dénoncé Me Ibouanga.

Pour Me Ibouanga, Paulin Makaya n'a plus sa place dans une cellule, mais au sein de sa famille. « Dans tous les cas de figure juridiques, il n'y a plus de circonstances de nature à justifier le maintien en détention de M. Paulin Makaya à la maison d'arrêt », a-t-il relevé.

Cet opposant est poursuivi pour complicité d'évasion de prisonniers à la maison d'arrêt de Brazzaville. Cette évasion survenue fin décembre 2016 avait coûté la vie à quatre personnes, dont un gendarme.

Paulin Makaya purge depuis 2016 une peine de deux ans d'emprisonnement fermes dans une affaire de troubles à l'ordre public liée à la contestation du référendum qui a permis au président Denis Sassou-Nguesso de briguer un troisième mandat en 2016.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.