Republier
Madagascar

La hausse des prix des transports à Antananarivo fait grincer des dents

Les bus tananariviens, les «taxis be», ont vu le prix de leur billet augmenter de 100 ariary.
© Bilal Tarabey / RFI

A Madagascar, la hausse du tarif du bus dans la capitale passe mal auprès des usagers. Depuis deux jours, le prix de nombreux « taxi be », sorte de mini-bus, seul moyen de transport en commun à Antananarivo, est passé de 400 à 500 ariary (11 à 13 centimes d'euros). Une augmentation considérable pour la plupart des habitants qui sont des milliers à prendre chaque jour ce moyen de transport.

Même quand c'était à 800 ariary l'aller-retour, je ne pouvais pas m'offrir un petit déjeuner correct. Juste deux petits beignets de riz pour me donner un peu d'énergie pour travailler jusqu'à midi. Nous allons devoir nous adapter : réduire nos repas et arrêter de manger de la viande.
[Reportage] A Antananarivo, la hausse des prix du bus fait grincer des dents
04-08-2018 - Par Laetitia Bezain

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.