[Reportage] Congo B.: début de l’opération de ramassage d’armes dans le Pool

L'entrée de Kinkala, dans le Pool (photo d'illustration).
© Laudes Martial Mbon / AFP

Les autorités congolaises se sont engagées mardi 7 août à Kinkala à relever le défi de ramasser au moins 3 000 armes auprès des ex-combattants ninjas qui ont combattu l’armée dans le Pool, région voisine de Brazzaville, entre 2016 et 2017. L’opération va se dérouler jusqu’au 25 août prochain dans quinze centres installés à cet effet et où les armes collectées seront détruites. Reportage à Kinkala lors du lancement de l’opération.

Dans la salle des conférences de Conseil département du Pool, aucune arme n’a été symboliquement exhibée, car l’opération de ramassage d’armes démarre effectivement ce mercredi. Des officiels, à l’instar de Séraphin Ondélé, président de la Commission qui supervise l’opération, rassurent les ex-combattants concernés : « Il y a la garantie : le gouvernement a pris toutes les dispositions pour que les ex-combattants ninjas qui remettent les armes puissent repartir dans leurs villages en toute sécurité. »

L’opération qui doit durer jusqu’au 25 août, voire au-delà, a été précédée par une campagne de sensibilisation, selon le colonel Pierre Mongo, un des responsables. « Il n’y a rien de théorique, le ramassage des armes sera mis effectivement en œuvre. Dans ce genre d’opérations, personne ne peut se faire une idée du nombre d’armes. On fait une estimation et nous avons dans notre manuel-guide estimé à 3 000 le nombre d’armes à ramasser. Tout type, tout instrument de destruction, tout instrument de mort, de la baïonnette, du poignard à l’arme la plus lourde sont considérés comme des armes à ramasser », a-t-il dit.

Quinze centres ont été ouverts à travers le Pool. Les armes collectées seront aussitôt détruites.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.