Republier
Maurice

Maurice: l'ex-présidente Gurib-Fakim convoquée devant une commission d'enquête

L'ex-présidente de l'île Maurice, Ammenah Gurib-Fakim, le 13 mars 2018.
© Dev RAMKHELAWON / L'express Maurice / AFP

L'affaire est inédite en 50 ans de démocratie à Maurice. Une ex-présidente est convoquée devant une commission d'enquête chargée de déterminer s'il y a eu usurpation de pouvoir au sommet de l'Etat, en mars dernier. C'était au plus fort d'une crise entre la présidence et le bureau du Premier ministre. Forcée dans la foulée à démissionner de la présidence, Ameenah Gurib-Fakim, est venue s'expliquer ce mardi 14 août, devant la commission d'enquête.

Pendant une demi-heure, Ameenah Gurib-Fakim a relaté comment, après la révélation de l'affaire dite « Platinum Card », elle s'est sentie lâchée par le pouvoir. Accusée d'avoir utilisée à des fins personnelles la carte de crédit d'une ONG controversée, l'ex-présidente avait plaidé une méprise, et affirmé avoir remboursé ses dépenses.

Eclaboussée par la presse mais aussi abandonnée par le gouvernement, elle avait tenté de se tirer d'affaire. Avec maladresse, alors que son rôle est protocolaire, Ameenah Gurib-Fakim a pris sur elle pour créer une commission d'enquête, pensant qu'elle n'est pas la seule à être blâmée et que le gouvernement avait aussi sa part de responsabilité.

A la barre des témoins, ce mardi, dans une salle bondée de la Cour suprême à Port-Louis, Ameenah Gurib-Fakim a implicitement admis son erreur tout en ajoutant aussi qu'elle était isolée et que le ministère de la Justice, habilité à la conseiller, lui avait tourné le dos.

C'est à ce moment que des avocats du privé sont entrés en jeu. L'ex-présidente de Maurice, une scientifique respectée dans la vie, a été certainement mal avisée, et probablement politiquement manipulée.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.